Scarifier la pelouse

Sommaire

La scarification d'une pelouse fait partie des opérations d’entretien régulier. Elle se pratique au minimum 1 fois par an et a pour but de débarrasser le gazon de son feutrage et d'une grande partie des mousses éventuelles. La scarification permet ainsi de régénérer la pelouse, favorisant sa bonne santé et son aspect dru et vert.

Cette fiche vous délivre tous les conseils utiles pour scarifier votre pelouse correctement.

 

 

 

Zoom sur la scarification du gazon et son utilité

Au fil des saisons, un feutrage se forme à la base du gazon. Il est composé d’un entrelacs de racines superficielles et de débris qui asphyxient la pelouse.

Scarifier (ou défeutrer) la pelouse consiste à trancher puis à éliminer ce feutrage ainsi qu'une grande partie des mousses qui ont envahi le gazon. Grâce à cette action, la pelouse est régénérée, les échanges d’air et d’eau avec le sous-sol se font mieux, la croissance du gazon est favorisée et l’herbe devient plus drue et verte.

Note : on a tendance à confondre scarification et aération, mais ces deux opérations ne se font pas avec les mêmes outils et ont un but différent. Alors que la scarification est superficielle, l’aération consiste à faire des trous beaucoup plus profondément dans la pelouse pour favoriser non seulement la pénétration de l’eau, des éléments nutritifs et de l’oxygène, mais aussi l’activité des micro-organismes du sol et le développement racinaire du gazon.

1. Choisissez le scarificateur adapté à vos besoins

Un scarificateur est un outil muni de dents et griffant le sol sur une profondeur de 2 à 4 mm. Il est indispensable pour scarifier la pelouse.

Il existe plusieurs types de scarificateurs, faites votre choix en fonction de la taille de votre pelouse :

  • le scarificateur manuel avec manche (de type râteau) pour les pelouses d'une superficie inférieure à 50 m² ;
  • le scarificateur manuel équipé de roues pour les pelouses d'une superficie inférieure à 200 m² environ ;
  • le scarificateur électrique pour les pelouses d'une superficie inférieure à 500 m² ;
  • le scarificateur thermique (à essence) pour les pelouses dont la superficie est supérieure à 500 m².

Bon à savoir : les scarificateurs électriques et thermiques peuvent se louer.

2. Déterminez le bon moment pour scarifier votre pelouse

Il est nécessaire de sacrifier la pelouse au minimum 1 fois par an, au mieux 2 fois par an, au début du printemps ou à l’automne :

Remarque : il est inutile de scarifier votre pelouse pendant les 2 ou 3 premières années suivant sa plantation.

  • Scarifiez en mars-avril, après les premières pluies, afin de débarrasser la pelouse du feutrage formé durant l’hiver.
  • Scarifiez une deuxième fois en septembre-octobre, en particulier si vous souhaitez effectuer un semis de regarnissage.

Astuce : au printemps comme en automne, si vous avez utilisé un produit anti-mousse, scarifiez 10 à 15 jours après l’utilisation de ce produit, ceci afin d'éliminer les mousses mortes.

3. Scarifiez votre pelouse dans les règles de l'art

Préparez la pelouse

Avant de vous lancer dans l'action de scarification, préparez votre pelouse :

  • Tondez-la à une hauteur d’environ 2 cm et ramassez les résidus de tonte.
  • Si le temps est sec, arrosez-la 1 ou 2 jours avant de scarifier afin que le sol ne soit ni trop sec ni détrempé.

Scarifiez la pelouse

Afin que la scarification de votre pelouse soit correctement réalisée, voici comment procéder :

  • Réglez le scarificateur de façon à ce qu’il griffe le sol à une profondeur de 2 à 4 mm, cela vous évitera d'abîmer les racines du gazon.
  • Passez-le par passages croisés, c'est-à-dire en alternant les passages en longueur et en largeur.

À savoir : il est normal qu’après la scarification la pelouse ait un aspect retourné. Évitez de la piétiner pendant quelques jours et elle reprendra progressivement un meilleur aspect.

Débarrassez la pelouse de ses déchets

Après avoir passé le scarificateur, débarrassez la pelouse de ses déchets :

  • soit avec un balai à gazon ;
  • soit en passant simplement la tondeuse.

4. Complétez la scarification de votre pelouse

Effectuez éventuellement un terreautage

Dans l’idéal, la scarification est complétée par un terreautage à l’aide de terreau ou de compost. Le terreautage est particulièrement recommandé si votre pelouse est régulièrement tondue très court et qu'elle jaunit.

Effectuez éventuellement un semis de regarnissage

Si la pelouse est clairsemée à certains endroits, c’est le moment d’effectuer un semis de regarnissage, en particulier après la scarification d’automne.

  • Utilisez pour cela un gazon de regarnissage aux semences enrobées afin d'éviter que les oiseaux ne les mangent.
  • Griffez légèrement le sol aux endroits à regarnir.
  • Épandez les semences à la main et passez un coup de râteau pour les enfouir légèrement.
  • Terreautez éventuellement et terminez en tassant au pied ou au rouleau à gazon.

Ces pros peuvent vous aider